J 33 – Australie / Cairns/ Daintree/ Cape tribulation

Apres un vol turbulant de quelques heures depuis Bali, nous voila enfin arrivés sains et saufs en Australie! C’est parti pour un mois de road trip du Nord-Est vers le Sud! Avant d’aller chercher notre campervan chez Appolo, on décide de passer 3 nuits à Cairns pour s’acclimater un petit peu et surtout pour aller plonger sur la fameuse Grande Barriere de corail.

Le lendemain d’une première soirée beaucoup trop arrosée chez Salt House (rencontre avec des australiens oblige!), on part à la recherche d’une société offrant des tours sur la grande barrière. On se rends très vite compte, face à la quantité de flyers et dépliants dans l’hostel que ce n’est pas le choix qui manque. Les prix commencent à 100 AUD et peuvent atteindre des niveaux insoupçonnés. Tout dépendra de vos goûts et du type de voyage que vous souhaitez faire (et de votre portefeuille). 1 jour, 2 jours ou plus? En couple, en famille ou avec un banc de touristes chinois? En voilier, catamaran, speed boat (oui en Australie on a ce genre de préoccupation). Pour notre part, le choix c’est porté sur un voyage d’une journée à bord d’un catamaran, le Reefdaytripper, en petit comité (max 20 personnes) Certains bateaux peuvent accueillir plus d’une centaine de personnes à la fois ce qui en fait de vrais machines à touristes, on a préféré se tourner vers quelque chose de plus cosy. Le prix est de 139$ ce qui inclut deux spots de snorkeling, le matos (masque, palmes et tuba) ainsi qu’un petit café à l’arrivée, un lunch à midi, des petites douceurs et le petit verre de vin pour clôturer la journée. Pour les plongées il faut compter un petit supplément de 65$. Le must pour nous, ça été de se rendre compte que notre Captain Paul (ou Pol?) était Belge, il n’y a rien à faire, ça rapproche de rencontrer un de ses compatriotes.

Par contre, sachez que si vous choisissez un voilier ou un catamaran, le trajet en mer sera quasi deux fois plus long qu’avec un de ces gros bateaux à moteur…Si vous êtes sensible au mal de mer cela peut avoir son importance.

La barrière de corail 

On s’est offert deux plongées pour apprécier au maximum ce petit bijou des mers. C’est sans conteste l’un des spots avec les plus beaux coraux qu’on ait eu l’occasion de voir mais ça manquait un peu de grosses bêtes. Petit conseil, la plongée n’est pas nécessaire pour admirer les coraux de la grande barrière, le snorkeling est suffisant. D’ailleurs on se dit même que la meilleure manière de vraiment se rendre compte de la beauté et de la taille de la grande barrière est de la survoler en avion ou en hélico…mais là on est complètement hors budget..une prochaine fois peut être…

1er jour en van (et première nuit)

Le jour suivant, rendez-vous chez Appolo à midi pour enfin rencontrer notre van et par la même occasion notre maison pour les 30 prochains jours. Une fois les clefs en main et la paperasse derrière nous, on s’installe et on démarre vers le Nord vers Cape Tribulation. Autant vous dire que les premiers kilomètres en roulant à gauche ne furent pas très glorieux: prendre un rond-point dans l’autre sens, bien tenir sa gauche, doubler par la droite,… Tous des gestes qui nous semblait contre nature au début. On s’est fait une ou deux frayeurs sur cette première route!

van apollo cairns australie

Sur le chemin qui longe la côte depuis Cairns on découvre tout de suite à quelle sauce on va etre mangé….des plages de sable blanc gigantesques bordées de palmiers, des promontoires rocheux, des rivières aux eaux cristallines, des oiseaux virevoltant dans tous les sens….franchement…on en prend plein les yeux à tous les virages. On se dit qu’on a rarement vu autant de plages désertes de notre vie et on sent que l’Australie va nous surprendre.

 

IMG_9600_Fotor.jpg

IMG_9601_Fotor.jpg

Etant parti assez tard de Cairns et le soleil se couchant vers 18h00, on se met à la recherche d’un emplacement de camping avant le couché du soleil. Sur les conseils de nos merveilleux amis qui ont déjà traversés l’Australie, on se sert de l’appli WikiCamps (dont on vous parlera dans un prochain article) et on choisi en fonction des commentaires un camping potable dans les environs pour cette première expérience. Arrivé devant le portail, on voit un panneau avec l’inscription « NO VACANCY ». Aïe, c’est peut être mieux d’appeler avant de débarquer en fait! On tente tout de même notre chance et on demande au propriétaire si par hasard il a de la place pour cette nuit et BINGO! Quelqu’un ne s’est pas présenté et il nous laisse son emplacement! Comme quoi, qui ne tente rien n’a rien! Cette première nuit fut franchement confortable…on a plutôt bien dormi. On ne vous parlera pas trop des campings et du vans ici car on fera un post entièrement consacré à ce sujet plus tard.

Cape Tribulation et Daintree

Le lendemain direction Cape Tribulation sans vraiment savoir ce qu’on va trouver.  Après une route pleine de virages au milieu de la forêt et la traversée d’un fleuve en ferry assez spécial, nous voila arrivés à Cape Tribulation.

ferry.jpg

P9040052.JPG

Cape tribulations est une longue plages magnifique, vierge et sauvage et particulière pour les australiens car c’est là où James Cook a débarqué pour la première fois en Australie en 1770. On se balade sur cette longue plage et on essaye de s’imaginer à quel point le pauvre Capitaine Cook a du galérer!  Entre les crocodiles qu’on peut croiser à tous moments (il parait), la mer gorgée de méduses et la forêt tropical peu avenante, il n’a pas du fort s’amuser le pauvre.

IMG_5222_Fotor.jpg

cap 2.jpg

coco.jpg

Après avoir profité de cette magnigique plage on se tourne vers la Daintree forest juste derrière nous pour voir ce qu’elle a nous offrir. On repère sur la carte un Swimming hole et on décide d’aller si rafraichir un peu. Pour pouvoir profiter de ce « swimming hole » très privé (les swimming holes sont des zones de la riviere où le courant est stoppé par des barrieres de rochers et forme des petites piscines naturelles où l’on peut se baigner): après Cape Tribulation, suivre la route principale vers le Nord jusqu’à ce que la route bétonnée devienne une route en terre et graviers, là vous continuez en roulant doucement jusqu’à apercevoir un panneau indiquant que seuls les 4×4 (4wd en anglais) peuvent continuer. Garez-vous sur le coté et continuez à descendre la route à pied jusqu’à la rivière qui traverse la route. Quelques mètres avant cette rivière, sur la gauche, part un sentier qui après 10 minutes de marche va vous mener à ce fameux swimming hole! Vous saurez que c’est le bon si vous voyez une corde accrochée a une branche qui vous permetra de faire des jumps pas du tout élégants dans la rivière 😩.

4WD-Signage_Fotor.jpg

IMG_5219_Fotor.jpg

IMG_0297_Fotor.jpg

Apres cette première journée de road trip bien remplie, on se trouve un camping à Mossman et on rencontre un groupe de jeunes qui nous conseille d’aller à « Mossman Gorge » pour pouvoir continuer notre tour dans le parc national Daintree Rainforest. On décide de suivre leur conseil et on s’y rend donc le lendemain.

Arrivé à l’acceuil de Mossman Gorge, des panneaux vous indiquent tout de suite qu’il est deconseillé de marcher jusqu’à l’entrée du parc car la route passe par un village d’aborigènes et que ces derniers n’apprécient pas trop qu’on le traverse. Donc il vous demande de prendre le shuttle bus prévu à cet effet pour la somme de 9,5 AUD (environ 6,5€) aller-retour…pour 5 minutes de bus… on s’est laissé convaincre et on a donc pris ce shuttle…pour finalement croiser pas mal de gens sur le chemin qui avaient décidés de marcher et pour se rendre compte que le village d’aborignes est en fait un ensemble de maison récentes disséminées à droite à gauche avec quasi pas un aborigène dans la rue…donc pas de souci en gros…cela ressemble surtout à un moyen pour le parc de se faire de l’argent…

Le debut du trek est ammenagé avec des passerelles en acier qui traversent la jungle…on se dit donc qu’on est tombé dans un trek pour famille avec poussettes et déambulateurs….mais on est vite rassuré en poussant un peu plus loin, la piste devient terre et cailloux et commence à grimper sérieusement! Cool!! Là on commence à longer et traverser des torrents par des ponts suspendus, on s’enfonce aussi dans la jungle et on profite des cris des oiseaux sauvages, on croise aussi quelques dindes sauvages en train de picorer… into the wild quoi! Mais le must du must c’est de sortir des sentiers dès que vous voyez la rivière pour aller s’y baigner! On se sent vraiment en mode Robinson Crusoe!!

P9050088_Fotor.jpg

P9050083_Fotor.jpg

IMG_9704_Fotor.jpg

Apres ces deux premiers jours de road trip on sent qu’on va adorer ce pays…tout est beau, les gens sont super agréables et serviables, il fait beau et chaud (pour le moment)…que de demander de plus! On reprend notre van et on repart vers le sud, direction Mission beach.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s