J 38 – Australie / Whitsunday Islands

Apres 3h30 de route depuis Townsville, nous arrivons à Airlie Beach, lieu de départ incontournable pour visiter les Whitsundays Islands. Les îles Whitsundays sont principalement connues pour leur sable d’une incroyable blancheur. Le sable y est constitué d’environ 98% de silice, c’est-à-dire un sable quasi pur dépourvu donc de toutes les autres impuretés qui donnent aux autres sables que l’on connait ces couleurs jaunes, beiges ou grises. Mais l’île dispose aussi d’autres attraits de taille comme une eau de mer turquoise et transparente, une végétation luxuriante et des centaines d’espèces d’oiseaux.

On traverse la ville où les boutiques de vêtements aux douteux imprimés tie and dye côtoient les bars, les backpacker houses et les coffee shops. Mignonne, au style un peu huppé au premier coup d’oeil, on sent tout de même que la zone se prête à la fête. C’est la première ville qu’on atteint qui semble plus jeune en terme de population.

Ce qu’on constate aussi malheureusement, ce sont les séquelles du cyclone Debbie qui a ravagé la zone fin mars 2017. Le cyclone a touché une partie du Queensland dont Airlie Beach et ses environs. Les collines avoisinantes qui devaient être touffues de végétation semblent maintenant légèrement dénudées à cause des pauvres palmiers effeuillés par la tempête. Même constatation sur les iles des Whitsundays. La ville avait elle aussi subie des dégâts nous dit-on, mais elle semble s’être bien reconstruite depuis.

Pour la première fois on décide de ne pas aller dans un camping classique mais dans un hostel qui accepte de nous laisser dormir sur leur parking dans notre van et profiter de leur infrastructure, c’est-à-dire la cuisine, les douches, machine a laver, etc… En plus d’être sympa pour l’ambiance, cela a l’avantage d’être moins cher que les campings (le seul hic est qu’on ne peut pas brancher le van à l’électricité). Comme beaucoup d’Auberge de jeunesse, la réception fait aussi office d’agence de tourisme et peut même parfois vous avoir des meilleurs prix que ceux affichés sur le site ou la brochure de l’activité que vous convoitez. C’est donc dès notre arrivée que nous réservons notre trip vers les Whitsundays. Encore une fois, le choix ne manque pas. Voilier, catamaran ou speedboat, un ou plusieurs jours… Nous basons notre choix sur deux idées simples: On ne fera qu’un day-trip et on veut passer plus de temps sur la plage de Whitehaven Beach que dans le bateau. L’une des options que recommandait le Lonely Planet est le Camira, un catamaran de couleur lila considéré comme le plus rapide du monde mais malheureusement celui-ci n’a pas survécu à la force de Debbie. Il est en cours de réparation et ne devrait pas tarder à retourner en mer. On se tourne alors vers le Big Fury de magicwhitesundays.com moins sexy mais efficace. Le prix est de 160 AU$ mais notre hostel nous obtient un meilleur prix a 139$…ca fait toujours plaisir! Pour ce montant ils viennent même vous chercher a votre logement.

Le bateau est très rapide et les magnifiques paysages commencent à défiler devant nos yeux. On notera que ce genre de bateau ne donne pas (ou quasi pas) de mal de mer…intéressant donc pour les personne sensible comme Aurelie. On commence à contourner l’île principale avec comme première destination une petite crique où l’on saute dans l’eau pour faire du snorkeling (on nous prete le matériel). A part ce petit saut dans l’eau rafraichissant, le spot choisi n’avait que peu d’intérêts…les coraux était tous morts et les poissons les avaient quasi abandonnés…

Le trajet reprend et l’on s’arrête sur une petite île nous permettant d’accéder au Hill Inlet Lookout, un point de vue en haut d’une colline permettant de contempler les langues de sable blanc s’étalant sur la mer. Avec en face de nous une magnifique vue sur Whitehaven Beach, notre prochaine destination. Notons aussi que le Hill Inlet Lookout est le deuxième spot le plus photographié d’Australie!

WSD 6.jpgWSD 1.jpgWSD 3.jpgwsd 2.jpg

Après avoir repris la mer, on s’arrete donc sur Whitehaven Beach, une longue plage de 7km de long où l’on peut enfin observer de près ce fameux sable dont tout le monde parle tant!

WSD 7.jpg

On y restera 2 bonnes heure et l’équipage du bateau nous y servira un copieux lunch. Des invités surprises se joindront à nous comme ce varan et de nombreux goélands qui ont bien compris la routine des excursionnistes.

WSD 5.jpg

Il est temps d’embarquer pour retourner à Airlie Beach et le bateau repart en contournant l’île par l’autre côté cette fois (ce que les voiliers ne font pas car pas assez rapide).

Si vous êtes intéressés par ce genre de day-trip, on ne vous conseillera jamais assez de prendre un speedboat plutôt qu’un voilier car, étant beaucoup plus rapide, le départ est plus tard dans la matinée et permet donc une grasse mat bien méritée. De plus, vous passerez plus de temps sur Whitehaven Beach et vous aurez la chance d’aller sur le Hill Inlet Lookout (peu de voiliers y vont en day-trip).

wsd.jpg

On continue notre descende de la côte Est en se dirigeant vers FRASER ISLAND !!!

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s